27.12.15

Postcrossing, Décembre 2015


Le postcrossing. J'en avais entendu parler, fréquemment je lisais les articles parus sur le blog Le Heaume de la Mort, m'extasiant chaque fois sur le principe d'échange de cartes postales avec des inconnus du monde entier ; et puis Cha', de Molaire et Tentacules, a fait déborder le vase avec sa goutte d'eau d'article. Je vous le recommande fortement d'ailleurs, ledit article, elle y explique à peu près tout ce qu'il y a à savoir concernant le postcrossing, tant le fonctionnement du site que le principe en lui-même.

Et finalement j'ai craqué, cette fois j'ai cliqué sur le lien vers le site Postcrossing, et je me suis inscrite. J'ai demandé une première adresse à qui envoyer une carte postale, puis une deuxième, puis une troisième... on peut aller jusqu'à 5 cartes envoyées tant qu'aucune n'a encore été reçue. Ensuite, quand 5 cartes ont été reçues, on peut en avoir jusqu'à 6 en voyage simultanément, et puis ça augmente au fur et à mesure.

Dès que j'en ai l'occasion (soit dès qu'une de mes cartes est reçue par son destinataire), je demande une autre adresse pour en envoyer une nouvelle : le choix des cartes (parmi toutes celles accumulées au fil des années, qui ne servent à rien mais que j'aime énormément, et à qui il me plait de donner une seconde vie ; ou bien achetées exprès) en fonction des goûts des destinataires (renseignés sur leurs profils), c'est une partie qui me plait pour l'instant infiniment plus que de recevoir moi-même des cartes.
Bien sûr c'est très chouette de recevoir des cartes, ça a son petit côté surprise de Noël, mais les expéditeurs sont généralement peu loquaces et parfois font des choix de cartes pas forcément plaisants.
 
Cartes postales reçues :

de Greta, aux Pays-Bas

de Jean-Jacques, en France (Alsace)

de Sven, en Allemagne

 de Milla, en Finlande

de Rachel, en Angleterre


Ce mois-ci j'ai beaucoup aimé la carte de Greta pour la douceur de son escargot ; celle de Jean-Jacques pour ses montagnes polonaises enneigées et son message concernant les marchés de Noël ; celle de Milla parce que les aurores boréales me fascinent, que son message était très chouette et plein de stickers ; celle de Rachel qui cite Winnie l'Ourson pour accompagner sa carte et ses jolis timbres. 
J'ai moins aimé celle de Sven, les multivues touristiques ne sont pas mon dada et il n'a presque rien écrit au dos de la carte.

Statistiques :

De Novembre à Décembre 2015 :
Cartes envoyées – 10
Cartes reçues – 5
Cartes actuellement en voyage – 6

A ce jour, les cartes postales que j'ai envoyées grâce au postcrossing ont parcouru au total 44 407 km. Pour un premier mois c'est pas mal ; en fait je n'en sais rien, je n'ai pour l'instant aucun point de comparaison, mais ça paraît tellement long 44 000 km ! Je ne suis pas habituée à de telles mesures de distance.

4 commentaires:

  1. Merci pour la découverte !! Je n'avais pas encore entendu parler de ce concept et je vais m'inscrire direct ! Ça va voyager dans les boites aux lettres :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, ça c'est beau ! Tu te lances direct, là, comme ça ! Par rapport au temps que j'ai mis à me décider, ça m'impressionne ^^

      Supprimer
  2. Géniale cette expérience !
    Je connaissais mais ça me tente pas plus que ça... Un jour peut etre... :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce que je m'étais dit la première fois : c'est sympa mais pas pour moi. Et puis quand j'en ai rentendu parler : c'est vraiment sympa mais je ne pourrai pas être assidue comme il faut. Et puis finalement : oh merde ! ça me botte ce truc ! je me lance !

      Supprimer